Actualité‎ > ‎

Fantasia de Wang Chao prochainement en salle...

publié le 22 mai 2015 à 03:01 par coordination WAN   [ mis à jour : 22 mai 2015 à 11:17 ]

 L'équipe de Nour Films est heureuse de vous annoncer la sortie de

FANTASIA
Un film de Wang Chao
(Voiture de luxe - L’orphelin d’Anyang)
1h26 – 2014

Le 1er juillet 2015
 

Fantasia Chine de Vie !
Une famille frappée par la maladie tente de survivre. Un film à l'urbanité vorace et mélancolique.
Fantasia a de la grâce. A l’âpreté du thème répond une image cotonneuse, onirique, bleutée. Et elle n'est pas due qu’à la pollution tueuse à petit feu qui émane des usines, elle est une intention bluesy, mélancolique. Les plans panoramiques dans le port (d'on ne sait quelle ville) sont à tomber. 
Libération

Un montage très particulier, faisant la part belle au hors-champ, laisse au spectateur le soin d’imaginer la suite de ce qui est montré à l’écran. C’est là une des fantaisies de ce film mélancolique, qui n’offre comme seule issue que le rêve et une certaine forme de poésie surréaliste.
Le Monde

Crise familiale, morale et psychologique : dans « Fantasia », Wang Chao, sans jamais s’abîmer dans l’édifications et la sensiblerie, dévoile l’envers du décor du « miracle «  économique chinois et signe un film épuré, aussi subtil dans son scénario (qui décrit habilement les pIèges dans lesquels s’enferrent tous les personnages) que dans sa mise en scène inventive et dépourvue d’afféteries.
Les Echos.FR

 

 

Synopsis :

Dans une ville industrielle chinoise, une famille recomposée se trouve ébranlée par la maladie du père. Lorsque les hospitalisations deviennent de plus en plus fréquentes et coûteuses, la mère enchaîne les petits boulots et se démène pour trouver de l'argent, la grande soeur décide de travailler secrètement dans un bar de nuit. 
Mais Lin, le petit frère, fuit l’école pour se réfugier dans un monde rêvé, un monde fantasmatique, un monde de fantaisie.

Je me suis beaucoup intéressé à la dimension spirituelle des êtres humains et à la complexité de la nature humaine face à la souffrance. Cependant, comparé à L'orphelin d'Anyang (2001) et Voiture de luxe (2006), Fantasia est plus spirituel. Ce film dépasse son réalisme le plus austère et semble plus philosophique et poétique. Il s'agit davantage d'une œuvre chorale, même s'il y a un héros potentiel – Lin. À travers ce garçon, la réalité et l'absence de réalité, la vie et la mort, notre croissance et notre dégradation – tout cela constitue une forme spirituelle qui protège notre dignité. Même si la mère et la sœur font de réels efforts pour sauver le père, le fils, plus faible, s'évade dans un fantasme et se sert de son imagination au lieu de rester dans la réalité pour sauver son père. Il recherche l'image du père, symbolisé par l'homme barbu sur le bateau. C'est pourquoi j'ai intitulé ce film FANTASIA. Wang Chao