Actualité‎ > ‎

Visite de l'exposition "Bazarasons"

publié le 24 oct. 2014 à 07:44 par Boris Schwartz   [ mis à jour : 24 oct. 2014 à 07:53 ]
Nous sommes partis de Belleville vers 14h30. Nous avons changé de ligne à République pour prendre la ligne 9 et descendre à Franklin-D.-Roosevelt. Nous sommes allés au Palais de la Découverte pour visiter l'exposition "Bazarasons". Il y avait trois salles à découvrir. Dans la première, les instruments à vent et à corde. Un orgue à piston, un instrument ressemblant à une guitare géante à une corde, une contrebasse à pédale, une flûte géante actionnée par un piston et des bouteilles à vent. Au fond de la salle, les enfants pouvaient écouter des sons, bruits et mélodies diverses.
Dans la deuxième salle, on avait déposé des instruments électroniques. Un clavier arrangeur où l'on pouvait composer sa mélodie, une table de disc-jockey, un xylophone à sample et des transformateurs de voix pour déformer sa voix de la façon la plus bizarre possible. Enfin, une table à percussion et une batterie pour se croire un moment batteur de jazz. La batterie était d'ailleurs l'instrument le plus prisé des enfants, sans oublier la table tactile pour produire des sons avec les doigts.
La salle des percussions proposait un "bouteillophone" où en tapant sur des bouteilles vides plus ou moins remplies d'eau on obtenait les notes de la gamme. Dans cette même salle se trouvaient un lithophone où l'on tapait sur des carrés de céramique ou de faïence, un xylophone, des cloches cylindriques en aluminium, des colonnes à cloches et un tubophone. Formé de cinq tubes, ce dernier produisait des sons lors qu'on soufflait dedans ou lorsqu'on le frappait avec une sandale en plastique.

Texte de Jean-François, accompagnateur.

Sortie Bazarasons 15 octobre 2014 Accompagnement à la scolarité